no image added yet.

LA MORT DU TAUREAU…
Cycle de trois laboratoires urbains suivis d’une performance, dans trois lieux toulousains, pendant trois mois.

L’idée de départ est simple : camper le portrait d’une toulousaine aux aspirations passionnantes. Mais comment retrouve-t-on la trace d’une femme si celle-ci est clairement invisibilisée et effacée au sein de sa propre communauté?

Raymonde c’est : une enfant de Carcassonne ; un père nommé Julien, extra-lucide ; elle est
normalienne quand elle devient mère dans un corps d’enfant; sans se démonter, soutient une thèse sur Eisenstein devant Roland Barthes ; exerce comme professeure de philosophie à la faculté du Mirail ; se lie d’amitié avec Jean Rouch ; a trois enfants de 5, 10, et 15 ans le jour où elle décide d’aller VOIR ce qu’Artaud décrit du Mexique dans ses écrits…

Raymonde, quel âge as-tu ? Cette année où tu pars dans la Sierra ?
Il faut que je vérifies ça… J’imagine que tu as le même âge que moi, pas encore quarante et dans la
bouche, cette envie de cabrer, ce goût furieux de mordre
Il te FAUT un prétexte, une excuse…
Officiellement, tu choisis de marcher dans les traces d’Artaud,
Secrètement, tu ne suis personne sinon l’appel impérieux de tes envies.
Raymonde, tu as envie d’exception… Tu perturbes ton destin établi par la femme que tu es devenue. Tu t’y grises.

Nous sommes allées à Pompertuzat, rencontrer le mari veuf de Raymonde : Régis.
Régis a vécu sa vie à l’ombre de la lumière.
Il le dit : C’était cela le génie de Raymonde et quand nous lui posons la question : qui est
Raymonde, qui ?
Il nous dit : venez, c’est toute ma vie…
Il nous a invitées, et l’oeil torve de la caméra.
Sa maison ressemble à une grotte : c’est le manque de lumière et ce revêtement minéral qui couvre
les murs… Des dizaines de masques de bois, brutaux et rieurs égaient les murs. Le plafond est bas.
Des portraits de toi, Raymonde, partout … Partout, masque parmi les masques, ton sourire est de
chair et de papier glacé.

Conception et mise en scène: Yaëlle Antoine
Ecritures : Marion Guyez et Yaëlle Antoine
Assistante à la mise en scène: Aurélie Vadepied
Cadre et montage vidéo : Sofia Antoine
Technique: Nicolas Gresnot
Production/ Diffusion: Aurélie Vadepied et Paco Bialek

Avec Ana le Bozec, Laura Terrancle, Sophie Scheidt, Stéphanie Fuster, Morgane Delagneau,
Pascaline Herveet, Marie Clain, Emmanuelle Lutgen, Luli-Abigail Leblond-Antoine, Tanahé Prouhet, Louisa Wrûck.

Leave a Reply