no image added yet.

Projet de collaboration pour 16 détenus, du dedans au dehors…
Des Signes, du Cirque
Prix Handiculture 2013

 

Création avril 2014

Ce que je veux faire n’existe pas encore.
C’est pour cela que je ne peux le définir.
Si quelque chose n’existe pas c’est que cette chose doit être créée.
Il y aura bien des étapes.
Une frontière abyssale se creuse indéfiniment entre les artistes et ze WORLD.
Nous avons trop radicalement séparé l’action sociale du geste artistique.
Et, je sais combien je pèse sur le monde.
Il faut que j’aille de l’avant, abandonnant tout ce que j’ai pu imaginer précédemment.
La seule chose que je sais est qu’il me faut explorer le monde hors du cirque et hors des scènes théâtrales. Je dois aller dans les prisons, dans les égouts, Je dois aller dans les camps de réfugiés, dans les écoles et les maisons de retraite.
Je dois tenter de m’adresser à ceux auxquels je veux parler directement…
La seule chose qui ait un sens à mes yeux est d’aller en face de l’autre.
Et de trouver un moyen peut-être d’échanger un regard, un sourire, un contact, une larme…
C’ est mon seul espoir…

AVEC 12 détenus du centre de détention de Muret, Laura Terrancle, Amanda Righetti et Nicolas Cheucle
D’après des textes de Marguerite D.
CONCEPTION & MISE EN SCÈNE : Yaelle Antoine
CHORÉGRAPHIE DE SIGNES: Lucie Lataste & Nicolas Cheucle
DIRECTION D’ACTEUR: Karine Monneau
RÉALISATION, SON & IMAGES: Équipe vidéo du centre de détention de Muret
RÉALISATION & MONTAGE: Sofia Antoine
RÉGIE GÉNÉRALE ET LUMIÈRES: Nicolas Gresnot
PRODUCTION: Aurélie vadepied
DIFFUSION: Paco Bialek

Avec le soutien du centre de détention de Muret, du SPIP, de la Drac Midi-Pyrénées, du Marathon des Mots et de la Grainerie, fabrique des arts du cirque(31)
Prix Handiculture 2013

Leave a Reply