Chercheuse double. Équilibriste, obsessionnellement renversée. Doctorante contractuelle en arts du spectacle (Université de Toulouse Jean-Jaurès). Formée au lido à Toulouse, Marion évolue sur les scènes circassiennes internationales sous chapiteau, dans la rue ou dans les théâtres avec les compagnies Pipototal, Rasposo, le Cirque Eloize (Québec) et la Compagnia Finzi-Pasca (Suisse).
C’est avec « Lames sœurs » que Marion fait la connaissance de la bouillonnante compagnie d’Elles. Elle crée « Inacheveux » avec Yaëlle Antoine: un numéro avec lequel elle parcourt l’Europe, du festival d’Avignon, à Barcelone jusqu’au festival Sol y circo (Sylt, Allemagne). Complice fidèle de la compagnie d’Elles, Marion joue les ficus dans « La Violence des potiches », tient la ligne dans « Je garde ma pecan pie pour plus tard » ; ses équilibres ponctuent plusieurs autres petites formes. Elle se plonge au côté de Yaëlle Antoine dans la lecture « La Fuite à cheval très loin dans la ville » et contribue au travail dramaturgique qui mènera vers « Be Felice. Hippodrame urbain », spectacle dans lequel elle est aussi interprète.
Diplômée en 2013 d’un Master 2 Recherche en Études visuelles (Arts du spectacle, médias et communication, mention TB), Marion est actuellement doctorante en arts du spectacle à l’Université de Toulouse Jean-Jaurès. Elle s’intéresse aux nouvelles scènes acrobatiques contemporaines, à leurs hybridités et aux représentations qu’elles mettent en jeu. Elle est également chargée d’enseignement (études théâtrales et cirque) dans la même université.

Leave a Reply